Bienvenue à la Roche-de-Rame

Découvrez le patrimoine rochonnais


L'association Patrimoine de la Roche de Rame a pour objectif de maintenir, restaurer, promouvoir le patrimoine bâti et non bâti de notre commune.
La Roche de Rame est une commune du Pays des Ecrins.
Elle compte 820 habitants. Son territoire s'étend de 910 m d'altitude (la Durance à Pra-Reboul) à 2808 m (Pic du Haut Mouriare). Il comprend plusieurs lacs et se situe dans la zone Natura 2000 du steppique durancien et queyrassin.





AGENDA


Dates à retenir:


Mercredi 15 novembre 15 H: réunion pour préparer le marché de Noël. Salle des associations.

Samedi 23 décembre: Marché de Noël et concert "L'Escabot"


Souscription pour la restauration de la forge et du four de la Fare

Télécharger
Patrimoine depliant PDF pour la forge.pd
Document Adobe Acrobat 481.6 KB

Actualités

 

 

Compte rendu de la réunion Patrimoine du 9 octobre 2017 à 18H Espace Château

 

Présents : Claude Casenave, Francis Massieye, Mumuche, Mireille Moutier, Maurice Duc, Philippe Perrin, Colette Duc, Alain Chopin, René Ottari, Hubert Feuillet, Jeannine Kevers, Jean-François Albrand, Geneviève et Pierre Générosi, Annie Faure-Brac.

 

La forge

 

René O., Alain C., Maurice D. conduits par Gérard Garnier, ont visité une forge en plein centre-ville de Gap, chemin de Bonne. Le père et le grand-père du propriétaire de cette personne étaient forgeron. Forge qui utilisait plusieurs ouvriers au siècle dernier. Forge qui était mue par la force motrice de l’eau avec un canal d’’amené et un canal de fuite. Elle est un vrai patrimoine industriel. Le martinet tombe sur l’enclume et vient frapper le fer en fusion pour le façonner. C’est une forge industrielle qui peut couper des fers de 40mm d’épaisseur. Sur la place de la République à Gap, il y a des supports faits de trois rondins de 30mm, faits dans cette forge. Nous n’aurons rien à tirer de cette visite par rapport à notre projet de la forge de la Fare. Malgré cela, ceux d’entre vous qui le veulent, pourront assister à la mise à feu de cette installation SAMEDI 2 DECEMBRE LE MATIN fête du st patron des forgerons ST ELOI. Le dire à René Ottari pour le covoiturage. Il sera peut-être possible, d’offrir à ce forgeron d’aujourd’hui un carré de fer de 40x40, pour le remercier de son accueil chaleureux. D’autant qu’il peut nous aider dans la réalisation de notre projet. Monsieur Camille Argence de St Crépin possède du matériel de forge utilisé par son grd père et père et serait prêt à nous le prêter.

 

Financement

 

Jean-François en tant que conseiller municipal, prend la parole.

 

Le Fond Européen de Développement Economique et Régional finance ces projets à 70 à 80%. De notre côté, c’est-à-dire l’association Patrimoine, nous lançons une souscription avec la Fondation du Patrimoine pour sauver et la forge et le four de la Fare. Situés tous deux au cœur de village, présentent un atout touristique certain. Chaque donateur bénéficiera d’une réduction d’impôts de 66% du montant. En ligne sur WWW.fondation-patrimoine.org/53036 Les travaux se feront à la façon ancienne.

 

Pour la communication, deux panneaux nous semblent nécessaires : l’un mis dans le couloir d’accès à la mairie et un second mis devant la forge actuelle, genre panneau de chantier avec « ici projet de réhabilitation d’une ancienne forge ». Pierre et Hubert s’en occupent.

 

 

 

Le marché de Noël

 

Monsieur le maire nous remercie de cette proposition qu’il accepte avec plaisir. Geneviève et Pierre Générosi sont les chevilles ouvrières de ce projet. Ils ont contacté le groupe de chanteurs occitans L’ESCABOT pour leur participation à ce marché. Ces derniers acceptent de chanter quelques chants sur le marché et de faire un concert à l’église de la Roche à 20h30. Leur cachet est de 850€. Le comité des Fêtes, et peut-être le foyer de l’Amitié participeront à ces frais.

 

Après le concert, nous leur offrirons un repas chaud et traditionnel : l’oreille de cochon bouilli avec des saucisses de choux, et ceci dans la salle des associations.

 

De mon côté, j’ai téléphoné à plusieurs artisans de Montdauphin-Fort : libraires, savons, petits bijoux, tissu teint avec teinture végétale et autres. L’école de la Roche vendra également avec la maitresse Marina. Laetitia « La fleur des Ecrins » vendra des tisanes. Roland Gauthier vendra son miel et peut-être Franck Violin. D’autres connaissances pourront aussi être là sachant qu’il y aura deux vendeurs par chalets. Peut-être aussi Jean-Philippe Telmon avec un stand sur les animaux du parc des Ecrins.

 

D’ici là il faudrait aller sur place pour avoir une idée de l’emplacement des chalets. Ces chalets seront installés en début de semaine 51. Dernière réunion mercredi 15 novembre à 15h salle des assos.

 

Et pour terminer cette réunion, l’association a offert à Hubert Feuillet six bonnes bouteilles, une par chalet ! !

 

 

 

Je vous soumets pour finir ces deux proverbes

 

« Le bœuf est lent mais la terre est patiente »

 

« Seul on avance plus vite, mais à plusieurs, on va plus loin »

 

Alors souhaitons-nous bonne réussite pour ces deux beaux projets.

 

Colette DUC